top of page

Comment faire pour qu’un chat perde moins ses poils ?

Votre chat perd ses poils toute l’année. C’est très frustrant, car votre maison regorge de petits poils noirs, blancs ou roux. Et vous vous inquiétez pour lui. Prenez conscience que vous n’êtes pas le seul propriétaire de félins dans cette situation. Chat à poils courts ou à poils longs, tous sont concernés par le fléau de la mue. Concrètement, comment faire pour qu’un chat perde moins ses poils ? Il existe des solutions simples et efficaces : brossage, toilettage et bilan vétérinaire sont là pour vous aider. Découvrez tout de suite l’ensemble de nos conseils pour limiter la perte de poils chez les chats, article signé Les Bulles de Misstinguett.



1 — Le premier des conseils pour limiter la perte de poils chez les chats : le brossage régulier


Il n’y a pas de secret. Un brossage régulier est l’une des meilleures façons de réduire la perte de poils chez votre chat. En plus d’éliminer les poils morts, le coup de peigne favorise une peau saine et aide à prévenir les problèmes cutanés causés par les bourres de poils. Le brossage permet aussi de stimuler la circulation sanguine de votre félin et d’enlever les résidus de poussière dans son pelage.


Pour un chat avec des poils courts, vous pouvez prévoir une à deux sessions de brossage par semaine. Cette fréquence est parfaite pour un Bengal ou un Abyssin par exemple. Si vous possédez un chat avec des poils longs ou mi-longs, vous pouvez augmenter la récurrence jusqu’à une fois par jour. Il vous appartient d’adapter les séances en fonction de la densité des poils de votre compagnon et de sa rapidité à créer des nœuds dans sa fourrure. Pour vous aider, vous pouvez utiliser le sérum démêlant et hydratant Les Bulles de Misstinguett. Il favorise le démêlage du pelage et enlève avec facilité les bourres de poils désagréables.


Rappelons que la mue du chat est quelque chose de naturel et de totalement normal pour votre compagnon à moustache. Ce phénomène intervient à deux reprises dans l’année : à l’automne et au printemps. Votre chat refait son pelage pour la saison à venir. Il se débarrasse de ses poils au printemps pour anticiper la période estivale ; il se refournit en poils bien épais à l’automne pour être au chaud en hiver. Oui, la vie est bien faite.


→ Vous avez un Maine coon à la maison ? Découvrez comment parfaitement entretenir votre Maine coon.


2 — La seconde solution face à une perte de poils constante : le toilettage adapté à votre chat


Un toilettage de temps en temps est une autre solution pour minimiser la perte de poils chez votre chat. Bien que la plupart des félins se toilettent seuls à l’aide de leur langue et de leurs pattes, un coup de main supplémentaire par l’homme peut être nécessaire. Un toilettage complet et de bonne qualité permet de :

  • lui prodiguer une fourrure saine et brillante ;

  • prévenir les nœuds dans son pelage ;

  • surveiller son état de santé général ;

  • constater des zones douloureuses, l’apparition de masse sous-cutanée ;

  • renforcer votre lien avec votre chat si vous lui faites profiter d’un toilettage maison.


Il est possible que vous lui offriez un nettoyage intégral chez un toiletteur pour félins selon vos moyens. Ce professionnel connaît les spécificités de nos matous, ainsi que les gestes à adopter. En plus de prendre soin du pelage de votre protégé, le toiletteur vérifie les oreilles de votre loulou, taille ses ongles s’ils sont trop longs et vous relate les éventuels problèmes de santé observés pendant les soins. Exemple : une perte de poils localisés, une infestation de parasites (puces ou tiques) ou encore des rougeurs suspectes.


Autre solution, vous pouvez aussi laver votre matou directement à la maison dans votre salle de bain. Pour cela, vous devez utiliser un shampoing spécialement conçu pour les chats afin de préserver l’équilibre naturel de son épiderme et de son pelage. Les Bulles de Misstinguett propose des savons probiotiques pour vos loulous. Pour restreindre la perte de poils chez votre chat, le savon Spiruline Chlorelle est idéal. Il protège la peau de votre félin et aide à maintenir son harmonie épidermique pour limiter la chute de poils.





—> Vous voulez faire prendre un bain à votre compagnon ? Retrouvez toutes nos astuces pour laver votre chat avec des produits naturels.


3— La troisième recommandation : assurer la santé du chat avec une visite chez le vétérinaire


Si votre minet perd ses poils de manière excessive par rapport à ses habitudes ou s’il présente des zones de peau sans pilosité (pathologie appelée l’alopécie du chat), nous vous recommandons de prendre un rendez-vous chez votre vétérinaire. La disparition de poils peut être le signe d’un problème de santé sous-jacent, tel que :

  • une allergie ;

  • une carence nutritionnelle ;

  • une infection cutanée bactérienne ou fongique ;

  • la présence de parasites (puces ou tiques) ;

  • une maladie auto-immune ;

  • un stress chronique.

Selon le site du Royal Veterinary College, les troubles cutanés comme la chute de poils arrivent en troisième position des affections les plus fréquentes chez les félins. Les désordres dermatologiques précèdent les sensibilités aux gencives, l’obésité et les maladies dentaires. L’étude souligne que de nombreux propriétaires de chats ont encore du mal à juger de la sévérité de symptômes parfois considérés typiques ou habituels. Toutefois, il en résulte que des petites affections peuvent provoquer de graves souffrances à vos loulous.


En cas de doute, prenez le temps de vous rendre chez un vétérinaire. Il en va de votre responsabilité. Pendant la visite, il procède à un examen approfondi de votre chat pour détecter d’éventuels problèmes de santé. Des analyses sanguines, une biopsie ou des tests complémentaires peuvent être nécessaires pour parvenir à un diagnostic précis et soulever la cause de la chute de poils de votre matou. La prévention est la clé du bien-être de vos animaux de compagnie. Si une infection ou une pathologie est identifiée, votre vétérinaire vous prescrira les médicaments adéquats et vous aidera à soigner au plus vite votre chat pour arrêter la perte de poils.


4 — Ultime recommandation lorsqu’on se demande comment faire pour qu’un chat perde moins ses poils : le lâcher-prise


Si votre chat n’est pas malade, qu’il est bien propre et brossé régulièrement, alors il faut simplement accepter la perte de poils. Oui, votre chat perd ses poils tout le temps et partout dans la maison. Oui, vous en voyez sur le canapé, sur vos vêtements et sur le parquet du salon. Ça fait partie de la vie des propriétaires d’animaux de compagnie. Admettre que les poils de votre chat partagent votre quotidien est la meilleure solution pour arrêter de se demander « Comment faire pour que mon chat perde moins ses poils ?! »


Il est normal qu’un chat laisse des poils derrière lui. Et il faut être réaliste, vous ne parviendrez pas à supprimer totalement les poils dans votre foyer. À la place, pourquoi ne pas essayer d’adapter votre quotidien pour arriver à le supporter ? Par exemple, vous pouvez :

  • passer l’aspirateur deux fois par semaine plutôt qu’une seule fois ;

  • épousseter régulièrement les plaids de votre canapé ou les draps de vos lits ;

  • limiter l’accès de certaines pièces de la maison à votre chat pour éviter les poils ;

  • fermer les portes de vos pièces de vie ;

  • laisser sortir votre chat une partie de la journée si c’est envisageable.

Rappelez-vous, il n’y a pas de solutions miracles face à la perte de poils de votre chat. En suivant ces conseils simples, vous pouvez aider votre chat à perdre moins de poils et à retrouver de la sérénité. Votre loulou est unique et certaines races peuvent avoir une perte de poils plus importante. Si vous avez des questions sur les traitements naturels pour limiter la chute de poils de votre chat, vous pouvez nous contacter pour obtenir des avis personnalisés sur le choix de nos produits.



Sources :



3 426 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page