Voyager avec un chiot de 3 mois : une aventure possible qui s’organise

Bien installé dans votre hamac, une nouvelle petite boule de poils dort dans vos bras. À ce moment-là, vous vous demandez s’il est possible cet été de partir en vacances avec un chiot de 3 mois. Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de voyager avec un chiot de 3 mois. C’est même une très bonne idée puisque votre jeune chien est en période de sociabilisation et qu’il a énormément besoin de vous. Il suffit, pour partir avec lui, de bien s’organiser et de déterminer à l’avance votre destination de vacances et votre moyen de transport ! Les bulles de Misstinguett vous donnent toutes les clés dans cet article pour voyager au mieux avec votre chiot.


Pourquoi préférer voyager avec un chiot de 3 mois plutôt que de le faire garder pendant les vacances ?


Voyager avec un chiot de 3 mois, c’est possible. C’est même recommandé, car un chiot a besoin de vous pendant les premiers mois de sa vie. Entre 3 et 4 mois, votre nouveau petit compagnon entre dans la phase de sociabilisation et d’éducation. Nous n’allons pas vous dire que tout se joue pendant cette période (car les erreurs d’éducation se rattrapent avec un peu de travail et de temps). Mais presque ! Pour parfaire sa sociabilisation, votre rôle consiste à renforcer les bonnes attitudes de votre jeune chien et à l'entraîner aux ordres de base pour qu'il se comporte de façon convenable avec les humains et les copains poilus.


Si pendant cette période de sa vie vous décidez de le faire garder par une personne tierce pour vos vacances, votre chiot ne sera pas sociabilisé par vos soins. Il va apprendre des codes différents des vôtres, des ordres et des mots que vous ne souhaitez pas forcément lui inculquer dans son éducation. Ce n'est pas conseillé, car votre chien va passer le reste de sa vie avec vous (et non pas avec un Pet Sitter ou votre tante !). En plus, avouez que laisser votre nouveau petit bébé dans les mains de quelqu’un d’autre est un vrai crève-cœur, non ? Le temps passe vite. Alors, ne vous privez pas d’emmener votre chiot de 3 mois en vacances avec vous !


Quelles précautions prendre pour partir en vacances avec un chiot de 3 mois ?


1re précaution - Choisir une destination de vacances compatible avec un jeune chien


Avant de vous précipiter sur votre ordinateur pour réserver vos prochaines vacances, il convient de vous assurer que la destination choisie est accessible aux animaux de compagnie. Si vous partez à l’étranger, dans un pays au sein de l’Union européenne, les conditions générales pour voyager avec votre chiot sont les suivantes :

  • Il doit être identifié avec une puce électronique.

  • Vous devez voyager avec son passeport européen d’identification établi par votre vétérinaire.

  • Il doit être vacciné contre la rage.


C’est ce dernier point qui peut poser problème pour vos vacances avec votre boule de poils. Le vaccin antirabique s'effectue à partir de 12 semaines, soit aux 3 mois de votre chiot. Comme le précise l’arrêté du 10 octobre 2008 relatif aux conditions et modalités de vaccination antirabique des animaux de domestiques, le vaccin est actif seulement 21 jours plus tard après l’injection ! Autrement dit, il faut jouer au mathématicien pour être certain que votre chiot puisse passer les frontières françaises avec vous.


Sachez qu’en France le vaccin contre la rage n’est pas obligatoire. Si vous souhaitez voyager avec votre chiot de 3 mois cet été, pourquoi ne pas rester dans l’Hexagone et profiter de la beauté de nos paysages ? Les contraintes sont moindres et vos vacances vont être plus relaxes. Quelle que soit votre décision, Les Bulles de Misstinguett vous recommande de consulter les sites d’autorités dédiés aux règles de déplacements des animaux de compagnie dans le pays que vous avez choisi. En un clic, vous savez si le voyage est possible avec votre toutou !


2e précaution - Voyager en voiture pour adapter les temps de pause au rythme du chiot


Pour ne pas brusquer votre chiot et respecter ses besoins physiologiques, le moyen de déplacement le plus adapté pour vos premières vacances avec votre jeune chien est la voiture. La voiture vous permet d’adapter le trajet, d'être plus libre dans vos déplacements. Par exemple, à 3 mois, la propreté n’est pas encore acquise. La voiture permet de faire des pauses régulières pour qu’il puisse se soulager. En même temps, votre jeune chien va se dépenser et découvrir le monde sur les aires de repos. Un bon exercice de sociabilisation !


Aussi, votre bolide de croisière offre un confort certain à votre chiot de 3 mois, car vous pouvez installer dans votre coffre une caisse de transport pour votre animal. Elle permet de sécuriser votre chiot pendant tout le voyage. À l’intérieur de la caisse, mettez un coussin ou un matelas confortable pour qu’il se sente à l’aise. Pensez aussi à glisser dans votre boîte à gant, le baume truffe Les Bulles de Misstinguett pour éviter les méfaits de l’air climatisé. La climatisation dans les voitures assèche la truffe et les voies respiratoires des chiens. Lui appliquer le baume pendant les pauses, c’est s’assurer qu’il garde une belle truffe de bébé.



3e précaution - Toujours penser au bien-être du chiot pendant toute la durée du séjour


L’idéal pour des vacances avec un chiot, c'est de partir à proximité de votre lieu d'habitation (200 à 300 kilomètres maximum). Un week-end ou un séjour de quelques jours, dans un endroit au calme, pour allier plaisir et éducation de votre toutou. On vous déconseille de réserver une chambre dans un hôtel, car votre chiot de 3 mois est en phase d'apprentissage. Il risque de faire quelques bêtises, même sous surveillance. Optez plutôt pour un gîte à la campagne ou un mobil-home dans un camping.


Pensez à adapter aussi les activités pendant les temps de loisirs et de découvertes. Votre chiot a encore des articulations fragiles. Il ne doit pas faire d’effort trop intense. Des promenades courtes, sans dénivelé ou escaliers, sont à privilégier. Pour faire face aux aléas des escapades, constituez-vous une petite trousse d'urgence pour votre animal de compagnie avec :

  • un désinfectant ;

  • des compresses ;

  • une pince à tiques ;

  • un baume cicatrisant comme le baume réparateur coco Les Bulles de Misstinguett.


🧳Une dernière question avant que vous boucliez vos valises : si vous partez à la plage, pensez-vous devoir rincer votre chien après une baignade dans l’eau de mer ? La réponse se trouve ici.


40 vues0 commentaire