top of page

Saignement d’une tumeur chez le chien: Reconnaître les signes de gravité et faire les premiers soins

Comme 30 % des chiens en France souffrant d’une maladie, votre compagnon à poil est malheureusement atteint d’une tumeur cutanée. Bénignes ou malignes, les tumeurs se développent sur votre chien et sont repérables par leur forme : une masse molle ou dure sous-cutanée. L’épiderme de la peau et les vaisseaux sont fragilisés par la tumeur. Il est donc possible que la masse tumorale de votre loulou se mette à saigner. Mais n’ayez crainte, car une tumeur du chien qui saigne n’est pas forcément signe d’une tragédie pour votre toutou. Pour bien comprendre l’origine des saignements d’une tumeur chez le chien et reconnaître un caractère d’urgence, Les bulles de Misstinguett vous aide à travers cet article. Il contient entre autres des astuces pour stopper les saignements d'une tumeur avant une consultation chez le vétérinaire.



Tumeur du chien qui saigne : Quelles sont les raisons des saignements ?


Si vous observez une tumeur qui saigne chez votre chien, c’est que cette dernière est visible à l'œil nu et se développe sur la peau de votre animal. Le mastocytome est la tumeur cutanée la plus répandue. C’est une tumeur maligne des cellules de la peau qui prend la forme d’une masse dure, dénuée de poils, sur le corps de votre chien (pattes, flanc, queue, museau, oreilles, etc.). Il existe aussi des tumeurs bénignes, exemple avec le lipome, localisées dans les tissus sous-cutanés. Le lipome n’est pas agressif. C’est une néoformation graisseuse fréquente chez les chiens âgés qui se différencie par sa consistance plus molle qu’une tumeur cancéreuse.


La tumeur d’un chien peut se mettre à saigner si elle est endommagée en raison d’une blessure ou d’un grattage excessif. C’est souvent le cas pour les tumeurs bénignes comme les lipomes. En fonction de l’endroit où se trouve la tumeur de votre chien, il se peut que la masse molle le dérange, subisse un frottement avec son harnais ou s’ouvre lors d’une partie de jeu avec un copain poilu. Les cellules de la peau sont abîmées puis saignent face aux commotions extérieures.


Dans le cas d’une tumeur plus agressive comme le mastocytome, la masse va prendre du volume au fil des semaines si elle n’est pas prise en charge médicalement. La croissance de la tumeur peut entraîner des saignements, voire des hémorragies. Concrètement, l’excroissance se développe, envahit les tissus voisins et cause des lésions qui saignent. C’est un signe d’évolution de la maladie qui doit vous mettre la puce à l’oreille. Le mastocytome chez un chien peut aussi subir une « agression extérieure » au même titre que la tumeur bénigne. Il n'est pas rare que la boule sous-cutanée qui grandit irrite l’épiderme de votre chien et provoque des démangeaisons gênantes. Par réflexe, votre compagnon va gratter l’amas cancéreux et endommager les tissus. Une plaie ouverte va se former entraînant la libération de pus et/ou de filets de sang.


Comment réagir face aux saignements d’une tumeur d’un chien ?


Reconnaître le degré d’urgence d’une tumeur du chien qui saigne


Comme nous l’avons évoqué, une tumeur qui saigne peut être bénigne ou maligne selon son origine et ses caractéristiques. Le degré d'urgence n’est pas le même de l’une à l’autre tumeur. Avant de vous affoler, prenez juste quelques minutes pour bien observer votre animal de compagnie :

  • Les saignements sont-ils récents ?

  • Les lésions sont-elles conséquentes ?

  • Avez-vous remarqué que votre chien se gratte au niveau de sa tumeur ?

  • Le sang s’écoule-t-il par gouttes ou en continu ?

  • Est-ce que la plaie suinte ?

Ces éléments sont à prendre en considération pour évaluer la gravité de la tumeur qui saigne chez votre chien.


Ensuite, la localisation de la tumeur est importante. Si votre chien de 13 ans développe un lipome à la patte et qu’il se fait une petite écorchure à ce niveau pendant la promenade, son pronostic vital n’est pas engagé (sauf si bien entendu, la plaie est importante et saigne de façon démesurée). Par contre, un chien qui développe un cancer agressif à proximité de ses voies naturelles (bouche, anus, oreille) qui présente des saignements, du pus ou des écoulements, là il y a peut-être urgence ! Exemple avec une tumeur des gencives qui saigne. Prenez rapidement rendez-vous avec votre vétérinaire, expliquez clairement les faits et vos observations et surtout n’attendez pas. Obtenir un diagnostic précis et avoir les traitements appropriés peut sauver la vie de votre chien.


Stopper le saignement de la masse tumorale jusqu’à la consultation chez un vétérinaire


tumeur du chien qui saigne

Lorsque la tumeur de votre chien saigne, après avoir pris l’attache d’un professionnel de santé pour recueillir son avis, vous pouvez apporter les premiers soins d’urgence pour stopper les saignements. Le premier réflexe à avoir est de désinfecter la plaie de votre compagnon à poils. Pour cela, du sérum physiologique ou de la Bétadine que vous stockez dans votre armoire à pharmacie va faire l’affaire. À l’aide d’une compresse propre, désinfectez la plaie sans geste brusque tout en rassurant votre chien. Si les saignements sont importants, il vous faudra plusieurs compresses pour bien nettoyer la masse tumorale. Aussi, si votre chien n’est pas complaisant, ne se laisse pas faire, essayez de le divertir avec une friandise. La désinfection de la plaie ouverte va empêcher les infections bactériennes, la formation d’abcès ou d'œdèmes.


Après l’étape de la désinfection, l'idéal est d’essayer de recouvrir la tumeur pour minimiser les saignements et abriter la plaie. L’exercice n’est pas forcément simple, car votre chien possède une fourrure lisse et soyeuse qui empêche parfois la tenue d’adhésifs médicaux (comme les sparadraps). Mais il existe quelques astuces pratiques :

  • Munissez-vous de gazes hydrophiles, de sparadraps adhésifs non tissés et de bandes extensibles de type Velpeau.

  • Découpez au préalable 4 bandes de sparadrap autocollant non tissés.

  • Appliquez la compresse sur la tumeur qui saigne.

  • Fixez la compresse avec les bandes de sparadrap prédécoupées.

Le sparadrap non tissé permet de retirer le bandage sans blesser ou irriter l’épiderme de votre chien. Il existe aussi des pansements hypoallergéniques avec une tenue modérée qui laisse respirer la peau ; ils sont aussi plus faciles à retirer. Vous pouvez utiliser des bandes extensibles pour protéger la gaze stérile en faisant le tour du membre touché par la tumeur. Les vétérinaires recommandent parfois d’enfiler un de vos t-shirts à votre chien pour protéger les soins prodigués. Le t-shirt empêche votre chien de lécher, gratter ou enlever la compresse en place.


Dans le cas d’une plaie superficielle, d'une simple égratignure ou d'une irritation épidermique sans écoulement ou saignement, vous pouvez appliquer sur la masse tumorale un baume nourrissant et cicatrisant pour la peau comme le baume Misstinguett pour chien conçu par Les Bulles de Misstinguett. Les maladies de peau chez votre compagnon doivent attirer toute votre attention, quelle que soit la pathologie. La consultation chez votre vétérinaire reste de rigueur bien que notre équipe demeure à votre écoute pour vous aider dans le rétablissement de toutes les affections cutanées de vos loulous.



Sources :



17 111 vues2 commentaires

2 Comments


Bonjour, ma chienne un setter de 9 ans a une tumeur sur la queue. Traitement avec Zodon et Metacam. A la suite de quoi ce morceau de chair se détache, saigne, entraînant un comportement de ma chienne complètement désemparé. Je vais chez le vétérinaire dans 2 heures, il ne peut pas me recevoir avant. En attendant j'ai désinfecté la plaie et fait un bandage léger pour protéger cette chair, car la chienne s'arrache toute la peau. Ai-je bien fait ? Merci de vos conseils.

Like

Bonsoir, notre chien souffre d'une tumeur depuis des années au niveau de l'anus juste en dessous cela a prit de l'ampleur au fil des années il a maintenant 13 ans, celle ci saigne depuis des années les vétérinaires l'ont cotérisée plusieurs fois sans succès, l'année dernière après une crise d'arthrose ou il n'arrivait plus à marcher mais seulement ramper avec ses pattes avant nous étions sur le point de le laisser partir en paix mais le vétérinaire nous dit à sa façon de porter sa tête et d'avancer il veut continuer alors nous avons opté pour le traitement de choc et cela fait 1 an maintenant et il va bien de ce côté ci mais aujourd'hui si on regarde sa…


Like
bottom of page