Pellicules du chiot cavalier king charles : un problème de peau, trois raisons et deux solutions

Dernière mise à jour : 24 oct.

Des pellicules envahissent votre chiot cavalier king charles ? Pas de panique. La présence de pellicules dans les poils de votre chiot n’est pas grave en soi. Ce problème cutané se produit quand les cellules superficielles de la peau de votre chien subissent une agression extérieure ou un déséquilibre biologique. De fines lamelles de peaux se détachent alors de l’épiderme, sous forme de petites particules blanches, créant des squames (pellicules) dans le pelage. Quelles sont les raisons de l’existence des pellicules sur votre chiot cavalier king charles et comment y remédier naturellement ? Les bulles de Misstinguett vient à votre rescousse pour mettre fin à la desquamation qui embête votre chiot.




Apparition de pellicules sur un chiot cavalier king charles : 3 raisons possibles sans gravité pour sa santé


1 — Une peau sèche fragilisée par l’air ambiant et les variations de température


Tout comme nous, la peau de vos animaux de compagnie est composée d’eau, de graisse, de protéine et de sels minéraux. Lorsque sa teneur en eau diminue, l’épiderme n’est plus assez hydraté. Le tissu cutané réagit à cette déshydratation : elle s’assèche, des tiraillements ou démangeaisons se font sentir et des pellicules peuvent aussi se former. Ainsi, la peau sèche est la première cause des pellicules qui se développent dans les poils de votre chiot cavalier king charles.


La sécheresse de l’épiderme de votre toutou peut être due à un changement climatique. Si votre intérieur est aride ou que vous vivez dans une région pas très humide, le film lipidique, qui apporte souplesse à la peau de votre chiot, va être mis à mal. Moins l’air est humide, moins les cellules de la peau sont hydratées. Une autre explication plausible : la fluctuation des températures au fil de nos saisons. Même constat. Passer d’un automne pluvieux à un hiver rude et froid perturbe l’épiderme de votre loulou. La production de sébum est quelque peu bouleversée face aux variations du thermomètre, la peau réagit et s’assèche entraînant la formation de pellicules.


2 — LE stress dû à un changement d’environnement


Votre cavalier king charles fait-il partie depuis longtemps de la famille ? Si vous venez tout juste de l’adopter, le changement de maison est peut-être la cause de ses pellicules. Avant d’être à vos côtés, votre toutou gambadait tranquillement avec ses frères et sœurs chez votre éleveur. Remplacer son lieu de vie est une expérience quelque peu traumatisante pour lui ! Il doit s’adapter à une autre famille, à de nouveaux copains poilus (ou à griffes), à de nouveaux objets, des bruits différents, etc. Des inconnues qui déclenchent de la tension chez votre petit chien aux grandes oreilles.


Le stress est un trouble du comportement très marqué chez les chiens. Des chercheurs de l’université de Helsinki (Finlande) ont démontré que plus de 72,5 % des chiens, de 3 mois à 17 ans, souffrent d’au moins un syndrome anxieux au cours de leur vie. Soit presque les ¾ ! Bien qu’il existe plusieurs signes cliniques de nervosité chez les canidés, comme les vocalises ou les attitudes destructrices, les pellicules en font également partie. Le corps de votre petit chiot cavalier king charles, est peut-être tout simplement en train d’exprimer son stress à travers ce phénomène cutané.


3 — La perte des poils de chiot pour passer à l’âge adulte


La première mue d’un chien se passe entre 4 et 6 mois. Votre chiot cavalier king charles va perdre, à un moment ou à un autre, son duvet de bébé pour laisser place à sa pilosité d’adulte. Son pelage va s’épaissir, devenir plus dru et certainement varier de couleur (visible sur les robes ruby et noir et feu). Toutefois, la mue s’accompagne parfois d’une poussée de pellicules. Votre chiot subit un changement, son organisme s’exprime à travers la formation de squames.


Nous vous conseillons d’être attentif à cette période de mue. Si la perte de poils est trop importante, si votre chiot se gratte ou si vous voyez des zones étendues de peau dénuée de poils, rapprochez-vous de votre vétérinaire. Dès lors que les pellicules s’accompagnent d’autres signes cliniques, la consultation est obligatoire. Votre loulou n’est pas à l’abri de développer une allergie saisonnière, une maladie dermatologique (psoriasis, dermatite, gale ou teigne, etc.) ou même une infestation de nuisibles si vous n’êtes pas à jour dans son traitement antiparasitaire.


Remèdes naturels contre la desquamation chez le chiot cavalier king charles : des shampoings probiotiques doux et novateurs


Pour répondre aux besoins de votre petit cavalier king charles en détresse, Les bulles de Misstinguett a conçu des savons probiotiques 100 % naturels. Les shampoings aident à l’élimination des pellicules par l’opération de la friction sous la douche. Avec leurs composants actifs, les savons rhassoul/lavande et à la poudre de coquilles d’huîtres font des miracles.


Le savon probiotique Rhassoul et Lavande : un antipelliculaire efficace et naturel pour leS CHIOTS cavalier king charles


Si votre chiot cavalier king charles est touché par les pellicules, un shampoing apaisant et revitalisant aide à réduire les démangeaisons et inflammations de sa peau. C’est ce que propose le savon Rhassoul et Lavande Les Bulles de Misstinguett. Le rhassoul, argile volcanique, est un puissant antipelliculaire naturel. Il lutte contre les problèmes de sécheresse cutanée et les squames. Il gaine également les poils des fourrures fournies, comme votre cavalier king charles, et purifie l’épiderme, en douceur, pour repartir sur une base épidermique saine et propre.


Le savon Rhassoul et Lavande est une solution gagnante contre les pellicules de votre loulou. D’autant plus qu’un bon bain permet l’élimination presque complète des squames si votre chiot n’est pas touché par une maladie dermatologique particulière. Il ne contient que des ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique. Il n’y a ni agents irritants, ni sulfates, ni huiles essentielles proscrites pour les chiots. En bonus, il laisse un léger parfum de lavande sur le pelage de votre loulou. Un régal pour les belles truffes aux poils ondulés !



Le savon probiotique à la poudre de coquilles d’huîtres : un exfoliant doux et riche en vitamine E pour hydrater la peau DES BOULES DE POILS


En petite quantité, la vitamine E améliore la santé de la peau de votre chiot. Le savon probiotique à la poudre de coquilles d’huîtres Les Bulles de Misstinguett est riche en calcium, minéraux, oligo-éléments et vitamines. Son action reminéralisante et exfoliante est parfaite pour l’élimination des peaux mortes liées au dessèchement cutané de votre cavalier king charles. Les impuretés et pellicules sont irradiées en un shampoing tout redonnant de la souplesse à l’épiderme de votre loulou.


Le savon à la poudre de coquilles d’huîtres est aussi un soin hydratant. La vitamine E permet la rétention de l’humidité dans les cellules de l’épiderme. En complément, la touche d’huile de coco dans les composants du savon renforce l’action humectante pour une peau et un pelage éclatant. Résultat, votre cavalier king charles est délaissé de ses problèmes épidermiques et dispose d’une belle peau douce et repulpée. N’oubliez pas que nos savons sont des remèdes pour les pellicules uniquement si votre chiot ne montre pas d’autres signes cliniques cutanés.


💡 Jetez aussi un œil à notre baume réparateur coco pour hydrater les zones les plus sèches de la peau de votre chiot cavalier king charles. Pour le soulager des tiraillements et démangeaisons, le baume réparateur coco vient en action complémentaire à nos shampoings présentés ci-dessus.


62 vues0 commentaire